TOP

Antonin Tron, créateur upcyling au cœur de la Fashion Week

Antonin Tron fait ses études à l’Académie Royale des Beaux Arts d’Anvers avant de travailler chez Louis Vuitton à l’homme puis chez Givenchy et Balenciaga. Il lance sa marque ATLEIN dont la première collection voit le jour en 2016, puis gagne le Grand prix de l’Andam en 2018. C’est une mode nouvelle, audacieuse et durable que le créateur cherche à développer depuis, avec ses deux éléments de prédilection : Le jersey, matière qui selon lui apporte confort et liberté de mouvement ; et l’univers du surf, sport qu’il pratique encore aujourd’hui.

Ce dimanche 6 mars, le défilé ATLEIN mettait la récupération au centre de sa collection automne-hiver 2022-2023, en upcyclant notamment les vêtements de leur saison précédente. Son vestiaire, résolument responsable, était composé de cuir végétal et autres matières durables. La signature personnelle d’Antonin Tron s’est également traduite par de vieux t-shirts à lui des groupes The Sisters Of Mercy ou Bauhaus, qu’il a découpé.

Mais c’est la robe, tout en capsules de café écrasées et assemblée les unes aux autres, sublimée par des bijoux, qui fait son effet : “C’est une exploration de la façon de transformer les déchets en quelque chose de nouveau” a expliqué la Maison sur son compte instagram avec une vidéo du processus de fabrication de la pièce.

Le créateur souligne que ses créations sont destinées à “la femme active, qui bouge, et appréhende son corps comme un allié dans la vie”.

Une pensée rafraîchissante venant d’un créateur loin de dire son dernier mot sur l’upcycling dans le monde de la haute-couture.