TOP

Comment adopter le Dopamine Dressing

Cette tendance s’est emparé des modeuses streetstyle depuis plusieurs saisons déjà, et elle n’est pas prête de quitter notre garde-robe. On accueille à bras ouvert la tendance color block, qui consiste à porter en aplats des couleurs unies, en “bloc”, et qui saura à coup sûr rebooster notre vestiaire avec l’arrivée du Printemps ! Fort de cette envie de reprendre des couleurs, cette tendance prend l’excellent nom de dopamine dressing en 2022. Comment l’adopter ?

Aux défilés

Si l’envie était aux tons clairs et neutres cet hiver, les créateurs se sont emparés de cette palette acidulée, aux couleurs censées réveiller nos hormones du bonheur durant les défilés prêt-à-porter printemps-été 2022.

En top couleur de ce palmarès éclatant, on y trouve le jaune citron, aperçu chez Max Mara, Etro et Loewe en total look, et opposé à un violet électrique chez Valentino. Roger Vivier nous offre ce jaune acide dans ces souliers. Dior a proposé le vert anglais en color block sur un tailleur jupe aux inspirations sixties, tandis que Nina Ricci et Versace l’ont joué en plus acidulé. La maison italienne a également proposé un beau fuchsia, tout comme Tom Ford qui nous le propose bien flashy, en tailleur complet. S’ajoute à ce vestiaire dopamine un bleu ciel présenté par Valentino, et poussé dans un cyan éclatant chez Nina Ricci. Isabel Marant s’est même amusée à travailler ces couleurs en tie and dye !

La couleur bonheur qui sort son épingle du jeu n’est autre que l’orange vif, qui accompagne une tendance seventies ultra vitaminée sur la nouvelle saison.

Le dopamine dressing est également marqué par le Violet “Very Peri”, élu couleur Pantone 2022 qui se mariait cet automne au rouge vif et qui, d’après Pantone : “ exprime une attitude vive et joyeuse et une présence dynamique ”. On prend !

Dans ton dressing

Les créateurs s’en sont donné à cœur joie de nous proposer le dopamine dressing. Comment mettre en pratique ces inspirations ?

Exit la silhouette en camaïeu de couleur cette saison, le color block se portera ton sur ton, en passant par les tailleurs complets. Blazer, pull et doudounes sont les toiles à colorer sur cette entrée de Printemps.

Une seule couleur ne suffit pas ? Pas de problèmes ! Ultra tendance cette année, l’opposition de couleurs flashy pour un cocktail flamboyant : On joue les couleurs soit complémentaires (jaune et violet, bleu et orange ou rouge et vert) soit les couleurs dites analogues, c’est à dire lorsqu’elles se suivent sur le cercle chromatique et qu’elles sont composées de la même couleur primaire (jaune et orange, bleue et vert, rouge et violet).

La petite astuce si on est novice étant de porter une couleur flashy en color block sur un vêtement et d’y associer l’autre couleur en accessoire, comme une paire de lunettes de soleil, une paire de chaussures ou un sac.

Encore plus simple pour l’intégration du color block dans ton dressing : le marier à des coloris neutres tels que le blanc, le noir, le gris, le beige ou le marine, ou à la toile denim.

Les enseignes colorées et responsables : Lucy and Yak offre une palette et des imprimés feel good, Bleu tango maîtrise joliment son bleu cyan, Patine propose une sélection de t-shirt acidulés, Couleur(e)s présente quelques touches d’un violet et orange électriques.

L’hiver se termine, et ça fait plaisir ! On quitte le jogging et on enfile nos tailleurs, robes et blazers chatoyants ! On ressort donc du dressing ses plus belles couleurs, on profite de cette tendance dopamine, on s’amuse et on s’affirme !