TOP

Comment adopter le style néo-tailoring ?

On connaissait le tailoring, ce style « gentleman » emprunté au vestiaire masculin qui consistait à porter à la base un tailleur 3 pièces composé d’une veste, d’un pantalon à pince et d’un gilet sans manches. Peuvent s’y ajouter trench-coat, mocassins et escarpins. Coupé élégamment, il était marqué par des matières de bonnes confections comme le tweed, la laine et le velours côtelé.
Exit le total look formel ! En 2022, On change la recette en y incorporant cette fois des pièces piochées dans le vestiaire streetwear, et on obtient Le « néo-tailoring ». Comment se l’approprier ?

L’INSPIRATION CHEZ LES CRÉATEURS

Les créateurs précurseurs de cette tendance tailoring au féminin ne sont autre que Gabrielle Chanel dite « Coco » dans les années 1920 qui aida à l’émancipation des femmes en mélangeant les codes féminins et masculins. Puis Yves Saint-Laurent, en 1960, contribue à libérer la femme en offrant un smoking pour femme à l’occasion de son défilé automne-hiver 1966, introduisant ainsi le tailleur-pantalon féminin.

En 2022, Les retours au bureau suite à la pandémie ont inspiré plus d’un créateur, soucieux de vouloir revisiter ce vestiaire business tout en cassant les codes. Avec le néo-tailoring, ils gardent ainsi cette élégance intemporelle offerte par les tailleurs tout en y associant des éléments audacieux et mode, issus du streetwear.

Ainsi, pour le défilé Alaïa hiver 2022, Pieter Mulier bouscule un blazer à la coupe impeccable en tirant le volume avec une ceinture plaquée sur le torse, puis un sac à main contemporain en cuir clouté.
Sur le défilé Printemps-été 2022 de Bottega Venetta, un tailleur jupe ivoire entièrement en vinyle fusionne avec une grosse paire de baskets façon « chunky sneakers ». Chez Dior, Maria Grazia Chiuri détourne son tailleur-jupe au style sixties dans un orange vitaminé en l’associant à un mini sac qui décomplexe son look. Chez Yves-Saint-Laurent, Anthony Vaccarello n’hésite pas à raccourcir une veste blazer à imprimé Prince-de-Galles façon « cropped » en jouant les maxi épaulettes pour une silhouette néo-tailoring pleine d’audace. Quant à Alexander McQueen, Sarah Burton chamboule un tailleur en plaçant deux gros zips ouverts sur l’avant de la veste, et descendant tout le long du pantalon.

DANS MON DRESSING

Excellent moyen de pimper une garde-robe qui commençait à te lasser, le néo-tailoring est facile à adopter dans la vie de tous les jours.

Tu peux réveiller un tailleur-pantalon ou jupe trop formel avec une paire de baskets épaisse et colorée, style 90’s. Envie d’un vrai shot de couleurs ? Injecte le style « dopamine dressing » avec des accessoires aux couleurs éclatantes comme le vert néon, orange fluo ou rose fushia : Sac, chaussures, bijoux ou ceinture. Pour les plus audacieuses, le total look en color block fera son effet.

Maîtrise les accessoires streetwear pour casser ton allure tailoring ! Mini bag, banane, paire de baskets, casquette, maxi bijoux…Sélectionne dans ton dressing LA pièce qui donnera le ton à ton look.

Joue avec les matières issues de ce vestiaire, tel que le vinyl , le denim ou encore le nylon, pour les injecter dans une silhouette business, comme par exemple un blazer en cuir ou en vinyl, adopte les pantalons habillés fendu sur l’avant façon « split pants », associe une veste en jean à un pantalon à pinces, assemble une veste tailleur à un jogging en jersey et termine le tout par une paire de bottines. Fourrure, clous, résille, glitter, insuffle ces textures associées aux soirées sur ton look tailoring pour faire la différence !

Le néo-tailoring, c’est la résurgence d’une tendance qui avait émergée en 2019, bien vite stoppée par la pandémie. Aujourd’hui plus que jamais, les créateurs ne se sont pas fait prier pour détourner le tailoring comme il se doit, et ça nous fait du bien, à nous aussi, de décomplexer nos looks trop working wear et si ce n’est pas au boulot, ça sera dans la rue, en soirée, et pour sortir !