TOP

Comment optimiser son Dressing

Nous passons du temps dans notre dressing, tous les matins. Véritable rendez-vous quotidien, plus ou moins long, c’est le moment qui donnera le ton de la journée. En réorganisant ton armoire, tu retrouveras un réel plaisir à avoir ce moment à toi.

On a bien conscience qu’un dressing parfait n’existe pas : il faudrait réunir de l’espace, de l’argent et du temps. Mais il existe des astuces qui s’adaptent à toutes les situations !

On t’explique, en 3 étapes, les réflexes à mettre en place pour être efficace chaque matin et trouver du plaisir à choisir tes tenues.

Le tri

Il est conseillé de sortir tout le contenu de son dressing et d’en faire une pile. Pourquoi ? Car cela permet de quantifier de manière plus réaliste ce qu’on possède, et d’y voir plus clair. Cette étape est importante ! Une fois que les vêtements sont sortis, catégorise-les en 3 piles :

  • Celle avec les pièces que tu portes régulièrement, dans lesquelles tu te sens mise en valeur, qui t’apportent de la joie et sont en bon état : On garde ! Et tu verras que cette pile n’est jamais la plus imposante des 3…
  • Celle qui ira au recyclage : les habits que tu ne portes plus depuis un certain temps, où tu ne te sens pas avantagée dedans, qui sont démodés, où le choix de s’en débarrasser est clair.
  • Celle des hésitations, sûrement la plus importante : le vêtement que tu te réserves pour les fameux « au cas où », avec le piège de vouloir le garder juste pour chez soi. Seulement être bien en intérieur permet d’être confiante à l’extérieur ! où tu veux changer de silhouette avant de pouvoir les enfiler, où tu trouves ce vêtement beau mais pas nécessairement sur toi, celle où il est neuf mais tu ne l’as jamais porté. Posons-nous les bonnes questions : Quand est-ce qu’il a été réellement porté pour la dernière fois ? Et pourquoi on ne le porte plus ? Est-ce qu’on souhaiterait porter immédiatement ce vêtement si la température changeait ? 

C’est là que mettre en place la célèbre méthode KonMari peut être intéressante. Pourquoi celle-ci en particulier ? Ce concept créé par la consultante japonaise Marie Kondo en 2011 garde un élément intéressant, qui va nous servir ici : Elle permet, entre autres, de se poser la fameuse question : ce vêtement apporte-il de la joie ? S’il te ne met pas en joie, il ne sera pas porté.

Le véritable gaspillage n’est pas de recycler des vêtements encore en bon état mais de les laisser dormir trop longtemps dans le dressing sans leur laisser la chance de retourner dans le circuit et de trouver un nouveau propriétaire qui lui donneront plus de valeur.

Désormais, le tri doit se faire au moment de l’achat. Posons-nous ces questions dans la boutique, au moment de sortir la carte bleue !

L’uniformité

Dès que on ouvre le dressing, c’est le même principe que lorsqu’on entre dans une boutique : on doit avoir une vue d’ensemble, en un seul coup d’œil. L’uniformité de la penderie permettra d’être plus efficace, la tête légère. Ainsi, il est conseillé d’avoir des boîtes de rangement du même coloris, tout comme des cintres identiques.

Les vêtements suspendus doivent être rangés du plus court au plus long : Notre regard sera plus fluide et notre esprit plus léger pour aller chercher notre pièce.

Nous aurons tendance à ranger nos vêtements par famille de produits : les bas ensembles, les pulls et chemisiers dans la zone des hauts, les robes et vestes en suspendus, etc. Et si on rajoutait un twiste en plus pour se simplifier l’esprit ?

Range en hauteur les pièces que tu portes le moins souvent et en bas les pièces les plus lourdes : chaussures, sacs, grosses boîtes de rangement. Garde à portée de main tes basiques et vêtements portables en toutes saisons.

Dès que possible, investis dans des accessoires de rangements : organisateurs de tiroirs, compartiments coulissants, tablettes de rangement, séparateurs, porte-bijoux etc. Tu peux même transformer le rangement en décoration, en fonction de l’espace chez toi : Présenter ses foulards sur une échelle en bois, acheter des patères insolites pour organiser ses bijoux, ou encore arranger quelques vêtements sur une tringle suspendue au plafond, façon showroom. Ainsi les habits peuvent même surplomber un autre meuble ! 

L’organisation

Un rangement optimal permet une conservation de ses vêtements. L’idée est de traiter ses pièces en objet de valeurs : en y prenant soin, ils seront durables. Conservons ses habits fragiles sous une housse : Les brodés, à strass, enduits, etc. Évitons aussi les cintres en métal fins, qu’on récupère du pressing…ils déforment les vêtements ! On évitera également d’empiler les piles de vêtements les unes devant les autres car ce n’est pas pratique le matin pour aller chercher ses pièces. Enfin, il est déconseillé de garder ses habits dans des boîtes en plastique, car ça empêche les vêtements de respirer.

Impossible de parler de rangement sans pliage, et sans la démarche, à nouveau de Marie Kondo. Sa méthode donne une dimension valorisée du vêtement en y prenant soin, en le manipulant rigoureusement, en le remerciant de nous mettre en valeur. Ainsi, ses techniques permettent de gagner de la place, d’éviter de froisser ses affaires et donc de les respecter. 

Elle part du principe qu’un vêtement correctement plié, c’est la promesse de ne plus passer des heures à ranger. C’est plutôt attrayant comme idée ! Libre à toi de tenter sa méthode avec quelques exemples :

  • Le pliage de son jean : On déplie entièrement notre jean, le zip vers le haut et face à nous. On le plie dans la longueur en ramenant l’une des jambes sur l’autre. Les deux jambes doivent se superposer parfaitement. Puis on replie la pointe que crée l’entrejambe vers l’intérieur du jean. De cette façon, le pantalon aura la même largeur de la ceinture jusqu’aux chevilles. Ramenons ensuite le bas du jean juste en dessous de la ceinture. On plie ensuite le jean sur un tiers de sa longueur, en commençant par le côté avec la ceinture, afin que ce dernier se retrouve à l’intérieur de notre pliage à la fin. On replie encore une fois, de la même façon que lors de l’étape précédente. Le pantalon doit alors être plié en 3. Une astuce pour vérifier que votre jean est bien plié selon la méthode de Marie Kondo : une fois replié, il doit tenir seul à la verticale.
  • Le pliage de son t-shirt : On le dispose à plat devant soi. On replie chaque côté vers le milieu, on rabat les manches et replions-les quand c’est nécessaire pour qu’elles ne dépassent pas de la forme rectangulaire obtenue. Plions ensuite en deux, puis en trois. La méthode est la même pour les t-shirts à manches courtes, à manches longues ou sans manches. Pour les mailles, c’est la même chose. Seulement en ayant plus d’épaisseur, il ne sera nécessaire que de plier 2 fois.

N’oublie pas d’entretenir avec soins tes vêtements pour avoir l’équation parfaite d’un dressing optimal et qualitatif. Un dressing optimisé qui ne contient que des vêtements qu’on aime, qui seront portés et valorisés, marque le début, assurément, d’un « consommer moins mais mieux ».

Et le constat sera immédiat : quel que soit le temps passé tous les matins devant la garde-robe, il sera maximisé et agréable !