TOP

Comment porter le t-shirt ?

Le t-shirt est devenu un incontournable de notre garde-robe, et plus encore. Contrairement à d’autres pièces de notre vestiaire, il est devenu un véritable moyen d’expression et il n’est pas rare de voir des marques l’utiliser pour exprimer ses convictions. Si les créateurs s’en emparent chaque saison, la fast-fashion aussi. On se concentre sur cette pièce iconique de notre vestiaire pour lui redonner ses lettres de noblesse. Comment porter le t-shirt ?

Une histoire de plus de 100 ans

À sa création, le t-shirt, ou plutôt maillot de corps, est exclusivement un sous-vêtement : Il était inconcevable de s’imaginer sortir en t-shirt, au mettre titre de la lingerie. Vers la fin du 19ème siècle, les marins britanniques portaient des tee-shirt en flanelle blanche sous leurs uniformes en laine, appelés “tricots de peau”. Les hommes de la classe ouvrière prirent rapidement l’habitude de porter ces maillots de corps, sans rien au-dessus.

Le t-shirt blanc est commercialisé dès les années 1900. La Marine américaine porte des t-shirts en laine, qui tiennent bien chaud mais sont longs à sécher. Dans les années 1930, le cette pièce faisait partie de l’attirail des sportifs, et faisait ses premières apparitions dans les films, commençant ainsi à être accepté comme un vêtement à part entière .

C’est en 1938 que l’entreprise de grande distribution américaine Sears, Roebuck and Company se met à proposer à la vente des « gob » (argot américain signifiant marin) en coton blanc. « Il se porte en dessous, mais il se porte aussi dessus », affirmait la publicité, tout en assurant aux hommes qu’ils pouvaient le porter « comme une tenue de sport, ou pour traîner à la maison, mais aussi comme un maillot de corps : dans les deux cas, il vous offre confort et classe ».

Le t-shirt se démocratise vraiment dans les années 1950, grâce au cinéma ou il s’affiche sur Montgomery Clift dans une Place au soleil (1951), Marlon Brando dans Un tramway nommé Désir (1951) ou encore James Dean dans la Fureur de vivre (1955). Dans ces productions, le t-shirt est utilisé pour mettre en valeur les acteurs, tout en créant un look décontracté et “bad boy”. Cela participe au succès du t-shirt, symbole de rébellion, qui devient rapidement un vêtement du vestiaire masculin que l’on peut porter hors de son lieu de travail.

En 1970, porter un t-shirt n’est plus vu comme un acte de révolte. Le vêtement, attribué jusque là uniquement à la garde-robe masculine, devient unisexe, mais surtout personnalisable. C’est ainsi qu’apparaissent les t-shirts à message, et qu’il se transforme en moyen d’expression. En effet, son format est idéal pour y afficher ses goûts musicaux ou encore ses aspirations politiques !

Un basique maltraité 

Devenu incontournable de nos penderies, ce basique n’est pas tellement honoré dans la mode d’aujourd’hui. Pièce emblématique de la fast-fashion, qu’on surconsomme et qu’on accumule, elle est facilement relayée au rang de jetable. Car « un t-shirt troué à 5 euros ce n’est pas grave ». Rappelons qu’un t-shirt conventionnel, présent dans une boutique de fast-fashion, a un impact environnemental et social très conséquent. 

En effet, souvent fait de coton, la culture de ce dernier nécessite énormément de pesticides et d’eau. Pour te donner une idée, la confection d’un t-shirt peut exiger jusqu’à 2500 litres d’eau.

De plus, pour un t-shirt à 29 euros présent dans une enseigne de fast-fashion, les travailleurs textile touchent seulement 0.6% du prix, soit 0.18 centimes. 

Si, nous avons souvent tendance à adopter le t-shirt par nature au quotidien, encore très porté en sous-vêtement, il reste un vêtement et un atout mode à part entière. Un t-shirt de qualité est un détail mode super fort, une belle astuce pour élever un look immédiatement.

Le t-shirt idéal

Comment porter le t-shirt idéal ? Pour commencer, Choisi-le fabriqué localement, idéalement en France. Il n’aura pas traversé la planète pour arriver jusqu’à chez toi, ne sera pas fabriqué à moindre coût, et sera sûrement confectionné en circuit court. La traçabilité de ton vêtement sera ainsi plus transparente.

Privilégie un coton certifié garantissant une matière saine pour ton corps et pour l’environnement, de type GOTS ou Oeko-tex.  Pour reconnaître un t-shirt de bonne facture, regarde du côté des fibres. La maille doit être serrée, et la coupe doit être impeccable. N’hésite pas à essayer pour trouver ta coupe idéale !

Le tissage aura également un impact sur la douceur : Il existe principalement deux types de tissage, le cardé (les fibres seront courtes et rêches) et le peigné (les fibres seront longues, douces et brillantes).

Du côté du grammage, généralement indiqué sur l’étiquette, les indications sont les suivantes : 

  • Entre 145 et 165g/m²  : le grammage est standard, on le retrouve en grande distribution. 
  • Entre 165 à 220g/m² : le grammage est élevé, le tissu est épais et a de la tenue. Il sera non transparent et résistant au lavage.

Une fois que le t-shirt idéal est dans ton dressing, il convient de le chouchouter. C’est une pièce durable et intemporelle qui doit t’accompagner des années durant. L’entretien de ton t-shirt est une étape clé pour allonger sa durée de vie. Nous te conseillons de le passer en machine à 30 degrés maximum, avec un essorage doux. En plus d’être plus économique et respectueux de l’environnement, cela offrira à la teinture ou à une quelconque sérigraphie  une durée de vie optimale. Laisse ensuite sécher le vêtement à l’air libre, à plat ou sur un cintre.

Tu souhaites entretenir le beau blanc de ta pièce ? Rajoute une dose de citron, de bicarbonate de soude ou de vinaigre blanc à ta lessive pour conserver l’éclat.

Comment styler ton t-shirt

Pour porter le t-shirt de façon tendance, pas besoin d’en posséder une centaine. Pour un dressing optimal, il est recommandé d’en posséder quelques-uns aux couleurs neutres, pour faciliter les associations et créer des tenues équilibrées. Tu peux te parer d’un t-shirt blanc, noir, bleu marine et gris.

Cet intemporel versatile traverse les saisons, les styles, les âges et les morphologies tout en fonctionnant avec tout. Il neutralisera les pièces fortes pour être au service du look !

Une base de look “valeur sûre”, que tu peux compléter à l’infini, est le t-shirt blanc et un jean. Tu peux y associer toutes les vestes que tu souhaites, comme un bomber, un blazer, une veste en cuir, une surchemise, un kimono…

Au niveau des chaussures, c’est la même idée : sublime le look avec une paire de bottines à talons, comme des escarpins, comme des mocassins, comme des sneakers, etc.

On te donne 5 combinaisons de looks express, aux styles différents :

  • Féminin : T-shirt + jupe imprimée + Blazer/trench + bottines à talons
  • Soirée : T-shirt + pantalon smoking + escarpins + maxi collier + veste tailleur/veste courte
  • Arty : T-shirt + veste Kimono + jean + bottines montantes
  • Rock : T-shirt + perfecto/bomber en cuir + boots/santiags
  • Workwear : T-shirt + veste tailleur + pantalon prince de galle + sneakers/bottines à talons

Aide-toi du t-shirt pour pimper tes tenues, et éditer ton dressing ! Tu pourras le glisser sous une robe fleurie ou satinée. En plus d’élever la tenue, cela te permet de revisiter une pièce qu’on imagine uniquement en vacances ou lors des mariages par exemple. Une belle idée pour imaginer un t-shirt là où on ne l’attend pas, c’est en le stylisant par-dessus un pull fin ou un body à manches longues. Que le pull soit rayé, à paillettes ou en jeu de transparence, cela donnera une allure “créateur” tout en étant équilibré par le t-shirt. 

Tu peux également l’imaginer sous une combinaison ouverte, sous ta chemise working ouverte, sous un sweat sans manches, sous un corset, etc.

En surtaillant ton t-shirt, tu pourras aussi lui attribuer une allure plus cool, et plus mode. Il pourra ainsi être noué en bas, pourquoi pas avec l’aide d’un foulard, que tu pourras faire dépasser ? S’ il est bien long, n’oublie pas de le rouler en bas pour le raccourcir avant de le blouser dans ton bas ou de faire ton “french tuck”.

Nous t’avons donné quelques clés pour porter le t-shirt de façon tendance,  un basique pas si basique, pour le hisser au rang de véritable pièce mode. Pour devenir une véritable modeuse et maîtriser ses intemporels du dressing, il est important de comprendre l’histoire d’une pièce et ses atouts. Nos garde-robes sont composées de pépites, il est temps de reconnecter avec leur contenu !