TOP

Le Lyocell, est il un tissu éco-responsable ?

Également appelé Tencel, le Lyocell fait partie de la famille des fibres artificielles : créées sur une base naturelle, elles sont ensuite passées par un processus de transformation. Focus sur cet incontournable de l’industrie textile éthique.

Production

La fibre du Lyocell/Tencel est faîte à partir de pulpe de bois : la cellulose, notamment d’eucalyptus ou de bambou. Elle est prélevée dans des forêts prévues à sa production, gérées durablement, et ont un faible impact environnemental préjudiciable. En effet l’eucalyptus n’a besoin ni de pesticides ni d’irrigation, les précipitations naturelles sont suffisantes pour sa culture.
Cette cellulose est ensuite transformée par dissolution dans un solvant non-toxique et récupérable à presque 100%. On peut donc conclure que le Lyocell est une sorte de fibre régénérée.
Dernier point important, on peut dire que la production du Lyocell se fait sur un circuit court -deux heures et demie seulement sont nécessaires entre la coupe du bois et le filage- et fermé -grâce à la réutilisation en boucle du fameux solvant dans le processus de production.
Toutes ces conditions réunies en font un tissu certifié par Oeko-tex®, ce label attestant qu’aucun produit toxique, que ça soit pour les travailleurs dans la chaîne de production ou pour la planète, n’est utilisé dans le process de cette fibre nouvelle génération.

Propriétés

Nous avons sûrement plusieurs pièces en Lyocell/Tencel dans la garde-robe. Après plusieurs passages en machine au programme délicat, elles peuvent supporter 40°, et seront toujours au top, car ce tissu a la particularité d’être résistant au lavage, et donc d’être durable.

De plus, pas ou peu de repassage sur cette matière souple, au drapé extra fluide en raison de la grande résistance mécanique de sa fibre : c’est cadeau !

Et le Lyocell ne s’arrête pas là ! En plus de sa jolie apparence comparable à celle de la soie, ce qui en fait donc une excellente alternative écologique et durable, sa fibre confortable et douce est hypoallergénique car elle garde la peau sèche et cohabite donc parfaitement avec les peaux sensibles.

Ajoutons aussi que ce tissu est anti-bactérien, car il absorbe excellemment l’humidité et filtre les bactéries et pas mal de polluants.

Pour quels vêtements ?

Les propriétés respirantes du Lyocell au fini flou et soyeux donnent de l’éclat et de la classe à une chemise, que tu peux blouser dans un jean, ou bien pour les plus téméraires, porter en total look avec un bas de même tissu.
En pantalon taille haute, avec une jolie longueur cassante sur le pied, que tu rehausses d’une ceinture, délicatesse et aisance sont tes partenaires assurés.
D’ailleurs, comme cette matière prend toute une place dans l’univers des soieries, ne t’étonne pas de trouver du Lyocell dans une pièce intégrale comme une combinaison ou une robe, pour lui apporter un look habillé. Mais rien ne t’empêche de le détourner avec des sneakers pour une silhouette sport sophistiquée.
Le tombé à la fois souple et fluide du Lyocell est canon travaillé en trench !

Gros feu vert sur ce tissu #green à l’avenir prometteur !