TOP

Pourquoi le lin est-il notre ami ?

Zoom sur cette fibre naturelle et écologique.

La culture du lin

La fibre de lin, issue de la plante du même nom, est cultivable sous presque tous les climats, surtout en zone tempérée : on peut donc en trouver tout près de chez nous ! Sa culture ne nécessite aucune irrigation contrairement au coton, sa pousse se contentant des précipitations naturelles et de la chaleur du soleil pour se développer. Pas de consommation d’eau pour sa culture !

De même, la production du lin consomme très peu d’énergie.

En effet, seule l’énergie solaire lui suffit, et un unique tracteur est nécessaire à l’exploitation du champ. En outre, en environ 100 jours et avec une bonne météo, 1000 hectares de plantation de lin fournissent environ 615 tonnes de fibres. Quand on sait qu’il suffit en moyenne de 300 grammes pour fabriquer une chemise, c’est vraiment rentable.

Encore, le lin ne nécessite que très peu d’engrais pour pousser, ce qui est chouette car cela permet de préserver nos sols ! Et même, presqu’aucun pesticide n’est nécessaire à la culture du lin, car un produit toxique chimique pourrait abîmer la plante et la rendre ainsi inexploitable. 

L’extraction de la fibre est naturelle.

La transformation de la paille en fibre passe par l’étape du rouissage. Ce procédé est naturel car il nécessite soleil, pluie, vent, terre et une action humaine uniquement mécanique de retournement de la paille. La fermentation qui résulte de cette étape permet de séparer la fibre textile de la tige végétale. Pas d’énergie consommée !

Jusqu’ici toutes les cases écolo sont cochées !

Un bémol écologique contournable

Malheureusement, le traitement de l’aspect et de la résistance de la fibre, sa transformation en tissu et les étapes des teintures sont souvent réalisés en Chine avec des procédés chimiques importants.

Avant d’endosser un vêtement en lin, la bonne attitude éco responsable est de veiller à acheter un lin naturel non teinté en ayant soin de vérifier sa certification : le label “Master of Linen” permet de garantir que, de la plante au tissu, le lin n’a pas quitté l’Europe, et que sa production a été préservée de toute irrigation et tout  OGM.

De plus, les lins certifiés GOTS (Global Organic Textile Standard) ou Oeko-Tex permettent une traçabilité de la fibre, bio ou non. Ils indiquent si le lin contient des produits toxiques de type colorant textile par exemple.

L’info Style

Cette matière présente de multiples avantages : biodégradable car végétale, hygiénique, pour sa possibilité de stérilisation par ébullition, remarquable pour la peau, d’usage aisé car il est très absorbant, sèche vite, ne peluche, résiste sans se déchirer, il est parfait pour les grosses chaleurs.

Des doutes sur sa douceur? Pas de panique ! Aujourd’hui de nombreux lins sont  souples et doux au toucher, mais si le 100% peut effrayer, pourquoi ne pas choisir du lin mélangé à du coton par exemple ?

Un petit lin naturel est un basique du dressing pour des looks nature en été, intemporels et durables. Tu pourras travailler cet ami en combinaison ou total look assumé ou bien en petites touches pimpées avec une couleur. Amuse-toi !